PARCOURS

Mon parcours est très diversifié. Depuis très jeune j'ai développé un profond amour pour la scène, que j'ai alimenté avec des cours de théâtre, de danse et de chant. Professionnellement, j'ai par la suite exploré des univers comme le théâtre classique, contemporain, le cabaret, le cirque mais également la télévision ou la voix-off. Parallèlement, j'ai suivi des études universitaires et j'ai obtenu une licence de lettres modernes parcours médiation culturelle. Ces études m'ont permis d'aborder la partie "hors scène" des arts du spectacle et de travailler, par exemple, dans la production audiovisuelle, événementielle, la formation ou la gestion de projets culturels. Ce qui caractérise particulièrement mes expériences, sont la diversité culturelle, les voyages et l'ouverture sur le monde. Cette page relate quelques expériences marquantes de mon parcours et les belles rencontres.

Clown Chikitita, Circo do Jacaré, Itapui SP, Brésil 2013 

Circo Do Jacaré

Lors d'un voyage en Uruguay en 2012, je fais la rencontre d'Isiely Ayres issue d'une longue lignée d'artistes de cirque brésiliens. Isiely est elle-même contorsionniste, clown, échassière, cracheuse de feu, comédienne, chanteuse... Bref, elle sait tout faire. Au cours de cette rencontre, je lui fais part de mon rêve d'enfance de travailler dans un cirque. Elle m'invite alors à découvrir la vie du cirque au sein de sa famille, dès que je le souhaite. L'année suivante, installée depuis quelques mois à peine à Buenos Aires en Argentine, je décide de rejoindre le Circo do Jacaré (le Cirque du crocodile) dans l'État de São Paulo au Brésil. Durant plusieurs mois je vais voyager, travailler et faire mon apprentissage circassien avec la famille Ayres. Très vite je deviens clown, cracheuse de feu et mes acquis en danse orientale me permettent de faire le show tous les soirs. Avec Isiely, nous créons un duo de clowns : Zika et Chikitita, mon clown sera d'ailleurs baptisé directement par les gens du cirque. Par cette expérience Chikitita est née et elle a eu la plus belle des naissances. Elle continue à grandir en participant à des workshops, comme par exemple avec Rogério Paulo en octobre 2016 à Lisbonne. Durant notre séjour dans la ville de Vera Cruz, un très joli documentaire (que l'on peut retrouver dans les vidéos) est réalisé par Marcelo Franco Martins.

Molly des sables

Il y a plusieurs années, Noëlle Casta, qui était mon metteur en scène à L'Athanor théâtre, me conseille la pièce Molly des sables de Fatima Gallaire, avec ces mots "C'est un texte qui t'irait très bien". Il s'agit d'un monologue pour 1 comédienne et 14 personnages. Tombée amoureuse de ce texte, je le garde sous le coude durant plusieurs années. C'est lors de ma rencontre avec Myriam Sebbah pour Les Sessions Kwandies que me vient l'idée de jouer ce monologue à deux voix. Barbara Buschmann nous a ensuite rejoint et accompagnées sur ce projet. Nous avons eu le plaisir immense d'obtenir le soutien et les conseils de l'auteur Fatima Gallaire, tout au long de la préparation et l'incroyable surprise de la retrouver dans le public le soir de la première.

Affiche Molly des Sables, conception Nadia El jaziri pour le théâtre de la Passerelle, Paris, 2012

Afiche Les Sessions Kwandies, Théâtre de Ménilmontant, 2010

Les Sessions Kwandies

En 2008, je rencontre Alain Akoa, qui me propose de mettre en scène son spectacle : Les Sessions Kwandies. Son concept original attire mon attention. Il s'agit d'articuler autour d'une pièce écrite pour 4 comédiens, différents numéros de danse, de chant ou de capoeira, dans une ambiance cabaret. Très vite je propose à Myriam Sebbah de collaborer avec moi sur ce projet qui réunira jusqu'à une vingtaine d'artistes de disciplines très variées. Ensemble, nous réécrivons une deuxième version de la pièce, qui sera en résidence successivement au théâtre de la Main d'Or et au Théâtre du Ménilmontant, à Paris, jusqu'en 2011. Parallèlement, le spectacle sera joué à plusieurs reprises en Région parisienne, en incorporant dans chaque ville les artistes locaux. Ce projet sera un fabuleux outil de médiation culturelle en attirant au théâtre un public non initié. Il sera également un très beau symbole de diversité culturelle. En 2010, nous aurons même l'opportunité d'être invités par la North Carolina Central University à Durham aux États-Unis, afin de collaborer à un programme d'échange culturel et de promotion de la langue française. Le spectacle sera également joué au Festival International de Raleigh en Caroline du Nord.

MEN !!! 

 

 En 2005, le metteur en scène anglais Colin David Reese, réunit 6 comédiennes d'horizons et d'origines différentes, dont moi-même, pour créer le spectacle MEN !!! Dans l'esprit d'un laboratoire de travail sur les bases de la méthode Jacques Lecoq, nous participons toutes à l'écriture et la création de nos personnages. Le spectacle sera joué à plusieurs reprises entre 2005 et 2007. Au-delà de l'écriture, ce spectacle me donne l'occasion d'aborder un personnage comique et la caricature. Le metteur en scène me conseille alors de me diriger vers le rôle de clown. Gardé dans un coin de ma tête, ce conseil fera son chemin.

Affiche MEN !!! , pour le théâtre Daniel Sorano à Vincennes, France,  2007

L'émission l'Algérie au cœur

 

En 2003, encore en école de théâtre, je me vois proposer d'animer une émission de TV hebdomadaire, pour la télévision nationale algérienne, à l'occasion de l'année de l'Algérie en France. Durant une année, cette émission va relater les événements qui mettront en valeur la culture et les artistes algériens. Cette expérience me permet tout d'abord de découvrir le travail de voix off lors de certains reportages, mais également l'animation. J'animerai par la suite plusieurs événements d'entreprises, culturels ou show-case comme le festival Norooz en 2011 et 2012 sur la culture persane, dont je participe également à l'organisation pour l'Institut Regard Persan.

Débuts sur les planches 

 

Dès mon plus jeune âge, je rêve de monter sur scène. Au lycée je participe aux ateliers de théâtre et co-écris ma première pièce. C'est en 1998 que je débute avec l'Athanor théâtre. Durant presque 5 ans, je vais travailler, sous la direction de Noëlle Casta près d'une vingtaine de pièces et de textes d'auteurs tels que Molière, Racine, Marivaux, Duringer, Garcia Llorca ou Heiner Müller... Un apprentissage hors du commun, directement sur les planches et une expérience des plus enrichissantes pour une jeune comédienne.

La Celestine, Fernando de Rojas, rôle de Mélibéé, 

Athanor Théâtre, 2001